Insolite dans toute sa dimension humaine. Et pour cause, en 2007, dans un petit village du Texas, Mt. Vernon aux États Unis, un homme d’affaires a décidé d’ouvrir un bar à côté d’une église baptiste.

Les fidèles de l’église ont lancé une campagne contre le bar et son propriétaire en adressant des lettres à la municipalité, puis en priant tous les soirs à l’église pour que le bar ne parviendra jamais à ouvrir.

La construction du bar a bien avancé. Et, lorsque les travaux étaient presque terminés et que le bar était sur le point d’ouvrir, la foudre et le tonnerre se sont abattus le réduisant en ruines.

Les membres de l’église ont célébré la victoire du Seigneur pour leur cause et sa réponse à leurs prières contre l’ouverture du bar.

Quant à son propriétaire, il a porté plainte contre l’église et ses membres et a demandé deux millions de dollars au motif que l’Église était responsable de la perte de son investissement de manière directe ou indirecte.

Au tribunal, l’église a fermement nié toute responsabilité et toute relation entre les prières et la destruction du bar, citant à ce propos une étude du Dr Herbert Benson de l’Université de Harvard laquelle étude souligne que les prières n’ont aucun impact sur les affaires du bas monde.

Le juge a examiné l’affaire et au moment de prononcer le verdict, il a déclaré: « Je ne sais pas comment je vais juger cette affaire, mais d’après les documents nous avons un propriétaire d’un bar qui croit en la puissance de la prière en ce monde…et nous avons toute une église qui ne croit pas à l’effet de la prière dans ce monde”.

Le débat reste ouvert …

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.