Le corps du jeune champion de Kickboxing Ayoub Mabrouk, qui a trouvé la mort récemment après l’échouement près des côtes espagnoles de l’embarcation de fortune qui le transportait avec d’autres migrants clandestins vers l’autre rive de la Méditerranée, a été enterré mercredi au cimetière Sidi Daoui de Salé.

Aucun des proches et amis du disparu n’imaginait que Mabrouk (21 ans), dont le corps a été rapatrié mardi, prendrait un jour le risque de monter dans une des embarcations de la mort, se remémorant sa droiture et sa passion pour le Kickboxing, un sport dans lequel il a emporté trois titres de champion du Maroc.

« Ayoub était connu par sa bonté et sa bonne conduite. Nous sommes très tristes. Jusqu’à maintenant je n’arrive pas à croire qu’il est mort de cette manière », a confié un de ses amis aux journalistes.

Et un autre des amis du disparu d’affirmer : « Nous avons entendu parler de l’échouement de l’embarcation, mais nous avions espoir qu’il s’en sortirait vivant car il était un sportif et savait nager. Mais Dieu en a voulu autrement », selon le site arabophone Hespress.

Selon ce site, la mort de Mabrouk repose le problème de « la négligence » que rencontrent tous les sportifs au Maroc.

« Ayoub a remporté plusieurs titres, mais personne ne lui a prêté attention. Peut-être qu’il voulait chercher à être considéré dans un autre pays », a enchainé un autre de ses amis.

A l’exception de ses proches et amis aucun des sportifs connus n’a assisté à l’enterrement d’Ayoub Mabrouk, signale-t-on.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.