Les marocains sont contrôlés, et dans la plupart, d’une façon illégale. C’est ce qui a été révélé par l’enquête supervisée par le Comité national chargé de la protection des données personnelles, et qui a été menée entre le 17 Novembre et le 30 Décembre 2014.

L’enquête montre que les nombreuses violations commises par des institutions publiques, privées et autres, au cours de la surveillance des personnes cibles, selon le journal Akhbar Al Yaoum.

Les résultats de cette enquête a conclu que la vie privée des Marocains, leurs informations personnelles et professionnelles est sous contrôle sans respect de la loi. La Commission a également révélé une ignorance totale des dispositions légales relatives aux données et informations personnelles.

Selon cette Commission, le contrôle est basé sur trois éléments : 1- Les caméras, la surveillance vidéo dans les lieux publics et privés. 2- La surveillance des  prévisions et des études de marchés commerciaux. 3- Les dispositifs de contrôle biométrique approuvé dans le dossier d’assiduité au travail.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.