Par Noury Adib

Je ne comprends pas pourquoi la presse et les réseaux sociaux s’acharnent contre la pauvre députée du PJD Amina Maelainine à cause d’une photo malencontreuse, prise à Paris, où elle porte un Jean serré, mettant en relief ses jeunes rondeurs, des crinières rebelles au vent et des bras nus, en position de croix, dans un t-shirt estampillé.

Ne savent-ils pas qu’elle a le droit d’exercer entièrement sa liberté tant qu’elle en civil et n’endosse pas l’uniforme et la tenue militaire !

Quand elle est au Maroc, elle est obligée de porter le voile et des habits ne laissant paraître que le contour de son visage et ses mains, parce qu’elle se sent investie de la mission de professer une morale que ses compatriotes doivent impérativement observer s’ils désirent se soustraire aux vices et aux mœurs dépravés hérités de l’Occident chrétien.

Ses camarades au parti suivent le même comportement. Leur uniforme consiste au port de la barbe, le dinar de piété au milieu du front, le chapelet à la main et, sur la langue, une panoplie de hadiths (vrais ! Faux !

Faibles) servant la bataille du moment qu’ils mènent en vue de remporter la guerre, s’emparer du pouvoir et imposer le modèle de gouvernance qu’ils ne cessent de préconiser.

Je pense qu’ils sont dans leur rôle. Quand ils descendent au champ de bataille, ils mettent leurs uniformes, et c’est normal, mais quand ils retournent à la vie privée, ils deviennent comme nous. Des êtres humains aimant, goûtant et dégustant les plaisirs de la vie terrestre en attendant d’être récompensés au paradis des délices éternels…

Contrairement à opinion majoritairement contraire, j’ai beaucoup apprécié les photos, au bord de la mer, avec un maillot de bain en deux pièces, de la fille du chef culte d’un mouvement islamiste mystique, qui était, elle aussi, le chantre du puritanisme, et dont cette exhibition et les esclandres en Grèce en 2011, lui ont été fatales l’acculant à disparaitre définitivement de la circulation.

La presse et les réseaux sociaux nous ont ainsi privés d’une figure de proue du militantisme voilé et barbu comme c’est le cas du couple des deux amoureux et adorateurs de l’aube de Bouznika.

L’être humain est libre de faire de son corps ce que bon lui semble. Qu’un ministre sexagénaire revit une passion amoureuse avec son infirmière ou un couple de parlementaire se prennent de passion et doivent, sous la pression de l’opinion publique, se marier, alors qu’ils vivaient heureux dans la clandestinité…est tout simplement scandaleux !

Les plumes qui se sont demandées pourquoi la députée du PJD avait posé devant un cabaret, au lieu de prendre une photo devant la Grande mosquée de Paris, font semblant d’ignorer qu’elle était en vacance, et Le Moulin Rouge, auquel elle imite la position des palettes par les bras, semble dire « qu’on ne peut pas être à la fois au four et au moulin ». Au four, quand elle porte la tenue et l’uniforme ; au Moulin quand elle est à Paris, habillé en civil.

Article19.ma

4 Commentaires

  1. Elle a le droit de s’habiller comme elle veut ou ne pas s’habiller, mais l’hypocrisie n’est pas acceptable pour tous. Etre musulman c’est pour soi et personnel, et je m’en fou que vous soyez musulman/e, athée, chrétien/ne ou juif/ve, votre religion garder là pour vous et non pour la société, chacun a le droit de choisir et d’être ce qu’il veut, assez de cette hypocrisie de se montrer plus religieux que les autres et pire encore d’un ignorant quelconque d’être la conscience de l’autre.
    Les musulmans ont raison, les juifs ont raison, les chrétiens ont raison, les autres ont raison, alors qui a raison et qui a tort?

    Mais, les hypocrites islamistes du PJD sont tellement idiots qu’ils s’exposent à leurs débauches naturelles de putes, proxénètes, pédophiles, pédés, polygames, violeurs, et assassins par eux-mêmes aux marocains et au monde… à commencer par Ramid, Mohamed Yatim, Amina Maelainine, Abdelali Hamieddine et le commanditaire présumé Ahmed Raissouni de l’étudiant de Fès, sans oublier l’assassinat de Benjelloun, ou les dérives de Soumaya Benkhaldoun et Habib Choubani aussi bien que les amourettes de Fatima Nejjar et Omar Benhammad et la liste est longue et le PJD comme le MUR ont toujours nié leurs crimes et soutenu leurs criminels des deux sexes, n’est-ce pas le hédonisme islamiste de la débauche, au Maroc, à Paris comme ailleurs, qui se cache derrière le jihad de la sodomie et de la prostitution polygames ou autres?

  2. C’est tous des voleurs et des débauché en plus elle pose devant le moulin rouge a Pigalle si vous savez ce qu’il y a sur Pigalle que des pute et des clubs échangistes ce gouvernement doit dégage au plus vite il est entrain d’amenée le Maroc a la perte

  3. bonsoir et meilleurs voeux
    le Maroc et la société Marocaines sont victimes de la mouvance religieuse appelée (frères musulmans ou l’islamise ) depuis 1989 depuis que les voiles se sont transformés en signes et en étiquettes religieuse , les femmes et les filles elles se voilent pour un seul but et non par crainte d’Allah , c’est pour accéder aux postes et aux emplois et acquérir des postes et les hommes ils laissent pousser des barbes (avec des tâches noires sur le front comme signe de prière ) voire devenu la mode le POINT NOIR SUR LE FRONT (moi je prie mais je n’ai pas de point noir pourquoi?)
    donc au nom de l’aspect visible (tenu) les femmes elles se cachent (dans des capitales comme Paris londres )pour s’éclater et une fois au Maroc elles montent sur tribunes inciter les femmes à se camoufler = se cacher , pour devenir hypocrites et les hommes avec le point noir et la barbe ils se marient avec 2 voire 3 femmes (de préférence 30 ans plus jeune comme un ministre à Paris ) il se promènait avec une jeunette avec mini jupe et habits sexy
    les marocains ils oublient que les femmes , elles sont égales , quelles soient en mini jupe ou en voile ou sans voile avec ou sans maquillage sur la plage ou dans les piscines

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.