La police espagnole a expulsé vendredi un imam marocain pour « activités contraires à la sécurité nationale », a rapporté EFE citant des sources de la lutte anti terroriste.

L’imam, qui exerçait à San Agustin (Andalousie), est âgé de 42 ans, de nationalité marocaine.

L’imam avait adopté un profil « chaque fois plus radical» et plus « rigoriste » dans l’application des préceptes du Coran et s’est converti comme référence dans les circuits les plus extrémistes.

La mosquée, dans laquelle il prêchait des discours salafistes, attirait beaucoup de fidèles, ajoute la même source.

L’expulsion de cet imam, qui endoctrinait ses fidèles à son domicile, fait partie de la campagne menée par la police pour lutter contre la propagation des messages radicaux dans la communauté musulmane en Espagne, affirme-t-on.

Article19.ma

2 Commentaires

  1. bonjour
    le Maroc il doit prendre exemple sur l’Espagne
    des imams comme ça (à peine ils savent conjuguer le verbe manger) ils se prennent pour des docteur en théologie ou comme Alkaradaoui salafiste Extrémiste
    les Mosquées Marocaines devenues lieu de refuge de ce genre D’Imam arriérés salafiste
    que Dieu protège le Maroc et les Marocains

  2. bonsoir
    rendez vous compte il est marié et 5 enfants et ils ont vécu qu’avec les allocations = les aides de l’état il n’ a jamais chercher à travailler pour faire sa retraite ni les membres de sa famille
    il est au Maroc il va demander la carte ARAMED c’est à dire les soins gratos , et pourtant l’Europe tout le monde tout le monde même les SDF (sans domicile fixe ) ils cotisent
    si les citoyens Marocains comprendront un jour ça , c’est à dire que tout le monde doit verser ce ne serait que 20Dh par mois , les hopitaux au Maroc , ils seront bien équipés , nous les Marocains , nous demandons toujours à l’Etat de payer

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.