Dans un pays comme le Maroc cela paraît incroyable. Et pour cause, le juge commissaire chargé de la liquidation de la raffinerie la SAMIR a validé lundi dernier une somme faramineuse au titre des honoraires dus à l’avocat Abdelkbir Tabih du barreau de Casablanca.

Le montant de ces honoraires, qui s’élève à 1,6 milliard de centimes ($1,6 million de dollars) a été validé à titre privilégié par la force de la loi au profit de l’avocat qui a assisté la raffinerie tout au long de sa mise en liquidation.

A titre de comparaison, le salaire minimum dans le Royaume ne dépasse pas les 300 dollars et si on s’amusait à faire le calcul, l’heureux avocat toucherait 5.333 fois le SMIG.

In fine, on se demande toujours pourquoi ce célèbre homme de théâtre, au XVIème siècle déjà, avait-il écrit dans sa trilogie sur Henry VI:

“The first thing we do, let’s kill all the lawyers.” (La première chose que nous ferons sera de tuer tous les avocats).

C’est du pure Shakespeare…

Article19.ma

2 Commentaires

  1. Aura-t-il le privilège de recevoir la visite du fisc comme nous autres retraités… »maltraités » à la source. Aujourd’hui comme hier nous avons droit à l’I.R.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.