Le ressortissant hispano-suisse arrêté par le BCIJ samedi dernier à Marrakech pour lien présumé avec l’assassinat des deux randonneuses scandinaves, et 6 autres arrêtés, ont comparu pour la première fois, ce jeudi, devant le juge d’instruction de la cour d’appel de Salé, a rapporté EFE citant des sources sécuritaires.

Sept autres personnes comparaîtront devant le juge dans la même affaire, pour « apologie du terrorisme », précisent les mêmes sources.

Il est à rappeler que le ressortissant hispano-suisse était connu de la police genevoise pour des faits de droit commun, commis entre 2007 et 2013. Il aurait notamment commis des « infractions à la loi sur les stupéfiants, vol, cambriolage, dommages à la propriété, agression et violence conjugale », a dévoilé le site de la Radio Télévision Suisse.

Par ailleurs, la famille du suspect « s’est étonné » que son fils soit impliqué dans une affaire de terrorisme.

« (Notre fils) est une personne normale…aucun signe d’extrémisme…il était naturel, s’habillait comme tout le monde et aimait le sport », affirme-t-elle, selon le site marocain Al Hayat Al Maghribia .

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.