Le Directeur général de la sûreté nationale a chargé les services de l’Inspection générale de mener une enquête administrative afin d’élucider les circonstances entourant la divulgation des photos d’un individu en conflit avec la loi, et d’établir la responsabilité disciplinaire en cas de dépassements ou manquements de la part des fonctionnaires de la police.

Les services de la préfecture de police de Marrakech ont constaté, durant les premières heures de mardi, un accident de circulation avec délit de fuite commis par un conducteur de voiture qui a percuté un individu au bord de sa moto au quartier de Gueliz, avant que le mis en cause ne quitte les lieux, précise la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué, notant que le prévenu a été ensuite arrêté au niveau du rond-point Al Massira près de la gare de train, après avoir abandonné son véhicule et tenté de prendre la fuite.

Après l’accident, le service des accidents de circulation relevant de la préfecture de police de Marrakech a fait la constatation et ouvert une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent, et a pris toutes les précautions et les mesures de sécurité nécessaires, suite au rassemblement de plusieurs citoyens autour de l’individu à l’origine de l’accident, conclut la DGSN.

Il est à rappeler que la carte d’identité nationale (CIN) et sa carte professionnelle indiquant son âge et sa profession — qu’il n’était pas un civil — ont été partagés sur les réseaux sociaux suite à une fuite dont l’origine demeure indéterminée. Par ailleurs, une vidéo qui fait le buzz depuis mardi, montre ce travesti âgé de 34 ans, hué et insulté par la foule, au moment où des agents de police l’ont intercepté.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.