Au Maroc, un premier groupe de 15 suspects, impliqués dans le drame d’Imlil qui a coûte la vie aux deux randonneuses scandinaves, ont comparu ce dimanche matin devant le Parquet de Salé, selon des sources concordantes.

Les suspects doivent faire face à de graves chefs d’inculpation y compris « constitution de bande criminellle » et « terrorisme » et seront entendus ce même jour par le juge d’instruction Abdelkader Chentouf chargé des affaires de terrorisme auprès du tribunal d’appel de Salé, précise les mêmes sources.

Il est à rappeler que le drame s’est produit la nuit du 16 au 17 décembre dernier où un groupe d’extrémistes marrakechis a égorgé deux jeunes touristes scandinaves, Louisa et Maren, dans la vallée d’Imlil, au pied du Haut Atlas.

Communiqué officiel:

Le Procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat a annoncé avoir présenté ce dimanche au juge d’instruction chargé des affaires du terrorisme 15 personnes soupçonnées de liens avec l’assassinat, le 17 décembre courant, de deux touristes étrangères dans la commune d’Imlil, près de Marrakech.

Le parquet a demandé au juge d’instruction d’interroger ces suspects pour actes terroristes, dont la constitution de bande pour préparer et commettre des actes terroristes, l’atteinte à la vie de personnes avec préméditation, la participation à ces actes avec préméditation, l’exécution d’actes sauvages pour commettre un acte de crime, tout en considérant trois d’entre eux comme récidivistes, incitation à commettre des actes terroristes et apologie du terrorisme, précise le Procureur général du Roi près la Cour d’appel de Rabat dans un communiqué.

Le Parquet a également demandé au Juge d’instruction d’ordonner la détention préventive des personnes arrêtées. Il est prévu que le Juge d’instruction statue ce dimanche sur la requête d’interrogatoire qui lui a été soumise.

Le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ) poursuit ses recherches dans le cadre de cette affaire, rappelle la même source, ajoutant qu’il est prévu que sept autres suspects, placés en garde à vue, soient déférés devant le Parquet dans les prochains jours. (MAP).

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.