Les éléments de la gendarmerie, épaulés par les forces auxiliaires, ont lancé vendredi une chasse à l’homme dans les forêts d’Ifrane où pourrait avoir trouvé refuge le tueur de la jeune femme dont le corps a été retrouvé décapité non loin de la maison de ses parents à Souk Alhad dans la commune d’Oued Ifrane.

Les gendarmes soutenus par une hélicoptère et des chiens policiers, sont sur les traces du berger qui aurait pris la direction de Toufint dont il est originaire.
Le père de la victime a indiqué à Hespress que le mobile du crime pourrait être la vengeance à la suite de l’échec d’une relation amoureuse qui liait la jeune femme au tueur présumé, selon le site Hespress.

La victime, qui travaillait dans la cueillette des olives et des pommes et dans les cafés de la région, était son seul soutien.
Le présumé auteur du crime, un berger de la région, avait subitement disparu, selon Hespress, après le meurtre.

La victime, 24 ans et mère d’une fillette de 7 ans, vivait avec ses parents depuis son divorce.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.