Un véritable scandale au sein du Syndicat national de la presse marocaine (SNPM). Plusieurs journalistes-syndicalistes sont en colère à cause de « la domination » ininterrompu depuis 25 ans exercée par Younes Moujahid sur le syndicat, malgré sa nouvelle position à la tête du Conseil national de la presse (CNP), et ce, en contradiction flagrante avec les principes démocratiques les plus élémentaires.

Selon le journal Akhbar Alyaoum de vendredi, Moujahid, qui continue « de diriger le conseil national du SNPM et de gérer ses affaires financières ainsi que les relations extérieures de l’organisation syndicale », a pesé de tout son poids pour imposer son approche stalinienne, lors de la dernière réunion du bureau exécutif et du secrétariat général du syndicat.

Cette réunion controversée et boycottée par de nombreux membres a été tenue samedi dernier à l’Institut supérieur de l’information et de la communication. Elle a été consacrée à la préparation du 9ème congrès national du SNPM prévu en mars prochain.

Le journal indique que Moujahid qui en fait occupe la 2ème position dans la hiérarchie du SNPM a présidé personnellement la commission chargée la nouvelle orientation et a proposé trois de ses camarades de l’Union socialiste des forces populaires (USFP) » à de hauts postes de responsabilité au sein de l’appareil syndical.

« Puisse Dieu me bénir ainsi que mes proches…les autres au diable », doit se dire le nouveau président du Conseil des sages.

Le summum de la sagesse?

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.