Pas tendre avec les barbus Mister Noureddine Zaouch. Et pour cause, l’écrivain a tiré à boulets rouges sur le leadership du PJD sur son mur Facebook. Dans un post dans lequel, il a dévoilé lundi, « la véritable nature » des dirigeants du Parti justice et développement (PJD) et leurs militants en ce sens que dès qu’un des leurs est pris en flagrant délit d’infraction ou de crime ils le défendent bec et ongles contre la loi, l’Etat et les institutions.

Selon le site arabophone Telexpresse, le post de l’écrivain Zaouch aurait trouvé « un large écho » auprès des internautes au point que plusieurs parmi eux l’ont échangé sous forme de capture d’écran à travers WhatsApp, Twitter et autres réseaux sociaux.

Voici le post en arabe rapporté par le site:

« Lorsque Ben Hamad a été arrêté pour adultère près de la plage, les PJDistes ont changé les images de leurs profils par celle de « Nous sommes tous Ben Hamad », quand Choubani a volé l’épouse de son ami, ils ont tous affiché « Nous sommes tous Choubani », lorsque les vidéos de la traite d’êtres humains de Bouachrine ont été saisies, ils ont tous posté « Nous sommes tous Bou20 », quand a été révélée l’affaire de Yatim avec sa kinésithérapeute, ils ont tous dit « Nous sommes tous Yatim », lorsque Aftati s’est aidé d’une juge marocaine en France, ils ont tous affirmé « Nous sommes tous Aftati ».

Et quand l’éminence grise du parti de La Lampe, Hami Eddine a été accusé de meurtre, ils ont tous affiché « Nous sommes tous Hami Eddine », lorsqu’a été révélé le certificat de maladie psychologique du maire PJDiste de Rabat, ils ont tous proclamé « Nous sommes tous Sadiki », quand Abdelkader Amara s’est équipé dans son ministère d’une douche et d’un lit, ils ont tous dit « Nous sommes tous Amara », lorsque Daoudi a manifesté avec Centrale laitière contre le peuple, ils ont tous affirmé « Nous sommes tous Daoudi » et quand a été découverte la relation amoureuse entre Bouanou et Zaïdi, ils ont tous écrit « Nous sommes tous Bouanou » », a souligné Zaouch.

L’écrivain s’est enfin demandé si ces PJDistes étaient des « fornicateurs », des « corrompus », des « faussaires »… de quel genre de mal souffrent-ils?

Difficile à dire…

رأس الفساد أن نصوت على من نراه يخاف الله، ﻷن الخوف من الله مفهوم هلامي، لا يمكن التحقق منه أو قياسه، فما أكثر من يشع…

Publiée par Nor Zaouch sur Lundi 24 décembre 2018

Article19.ma

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.