Belgium's former Prime Minister Charles Michel leaves a meeting with King Philippe at the Royal Palace in Brussels, Belgium December 21, 2018. REUTERS/Francois Lenoir

Le Roi Philippe des Belges a accepté vendredi la démission du gouvernement du Premier ministre Charles Michel, et l’a chargé de l’expédition des affaires courantes, rapporte l’agence de presse Belga qui cite un communiqué du Palais Royal.

Selon Belga, le Souverain belge qui a reçu en audience le Président de la Chambre des représentants et le chef du gouvernement démissionnaire, « constate une volonté politique de garantir la bonne gestion du pays jusqu’aux prochaines élections ». Et d’ajouter que le Roi « demande aux responsables politiques et aux institutions, en qui il réitère sa confiance, d’apporter une réponse appropriée aux défis économiques, budgétaires et internationaux, et aux attentes de la population, notamment sur le plan social et environnemental ». Charles Michel avait présenté, mardi soir, la démission de son gouvernement au Roi des Belges, immédiatement après l’avoir annoncée devant la chambre des Représentants.

Le gouvernement Michel traversait une crise politique depuis la sortie du parti nationaliste flamand (NV-A) de la coalition gouvernementale après son refus de donner son accord sur le pacte mondial sur les migrations adopté la semaine dernière à Marrakech.

A six mois des élections législatives et européennes en Belgique, le gouvernement fédéral dirigé par le libéral francophone Charles Michel a buté ainsi contre le pacte mondial sur les migrations, à l’origine d’une discorde avec les nationalistes flamands de la NV-A, qui a précipité la chute de son cabinet et plongé le pays dans une crise politique profonde.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.