Economie nationale :

▪  Au mieux, la consommation de ciment devrait stagner jusqu’en 2017 : La demande pourrait terminer l’année en cours sur une baisse de 4% du fait du ralentissement des mises en chantier de logements. La reprise anticipée après 2017 devrait se maitriser par des progressions annuelles de la consommation de 3% à 4%, bien en dessous de la croissance moyenne de 7% observée sur la précédente décennie.

▪  L’augmentation des délais de paiement dope le marché du factoring : La production du secteur a augmenté en 2014 à 40% chez les filiales spécialisées et a même doublé chez les départements factoring de certaines banques.

▪  La cotation du dirham adaptée à la structure des échanges extérieurs : Dans le panier servant de référence au dirham, l’euro perd 20 points et le dollar en gagne autant. La mesure est un pas supplémentaire vers l’introduction d’une dose de flexibilité dans le régime de change.

▪  Les importateurs d’épices réclament leur contrat programme : Les importations en contrebande alimentent 90% du marché. Dans le commerce organisé, la multiplicité des intermédiaires entraîne des prix de détail élevés.

▪  Changement climatique dans la région MENA, la banque mondiale tire la sonnette d’alarme : L’institution a présenté son rapport « Baissons la chaleur » consacré aux effets du changement climatique. Le rapport prévoit qu’au Maroc, une augmentation de la température de 4° C pourrait réduire le rendement agricole de 39%.

▪  Vins, la consommation s’oriente vers les alcools forts : Hausse à 2 chiffres de la production. Effet des incitations de la stratégie agricole. Mais le commerce perd la moitié des points de vente.

▪  Vins, la taxation fait exploser l’informel : La consommation migre vers les spiritueux. 80% des produits impropres à la consommation.

▪  L’OCP réussit sa sortie  à l’international : Le groupe lève pas moins d’1 milliard de dollars. L’emprunt lui permettra de financer son plan d’investissement à l’horizon 2020.

▪  Export, l’automobile garde la première place : Ses ventes sont à 11.47 milliards de DH. Les phosphates et l’agroalimentaire maintiennent le cap. Seul bémol, la baisse continue des achats des biens d’équipement.

▪  Blé tendre, la belle moisson se confirme : La tutelle sensibilise sur la collecte de la production locale. Le prix garanti fixé à 270DH/quintal pour la qualité standard.

▪  Pas d’agréments de banque participative avant plusieurs mois : Les premiers pourraient être octroyés en fin d’année. 18 institutions financières locales et étrangères intéressées. Les tarifs bancaires ont augmenté de 1.7% l’année dernière.
▪  Gaz butane, les subventions maintenues : Le gouvernement n’envisage de prendre aucune mesure dans le sens de la levée des subventions du gaz butane. C’est ce qu’a déclaré Mustapha El Khalfi, ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement.

▪  Echanges extérieurs à fin mars 2015 : Le déficit commercial s’allège de 17 milliards de dirhams.

▪  Prévisions de croissance de la Banque mondiale, le Maroc fera mieux que la région MENA : La croissance économique du pays atteindrait 4.6% en 2015 et 4.8% l’année suivante alors que celle de la région MENA se situerait entre 3.1 et 3.3%.
▪  Commerce extérieur : Les importations couvertes à 61% par les exportations à fin mars.

Actualité bourse :

▪  Pacte d’actionnaires, ce « mal nécessaire » pour les sociétés par actions : Ce sont des clauses secrètes favorisant des actionnaires par rapport à d’autres, mais qui permettent d’alléger le risque de conflit entre associés. La jurisprudence marocaine les considère comme licites, mais pose la condition de limitation dans le temps et de « juste contrepartie ».

▪  Ciments du Maroc passe à l’attaque sur les marchés marocain etsubsaharien : La filiale d’Italcementi compte investir 300 MDH dans la première phase d’un centre de broyage à Tanger. Un parc éolien de 10 MW sera construit à Safi.

▪  La bourse perd deux tiers de ses gains en un mois : La performance du MASI est ramenée à 3% contre 9.4% au début du mois de mars.

▪  Colorado conclut un accord de distribution exclusive avec un holding ivoirien : La société Colorado poursuit son développement à l’international et notamment en Afrique où elle est déjà présente dans une douzaine de pays.

▪  Alliances, un conciliateur pour solder les litiges : Abderrahim Lahjouji, désigné par le tribunal de commerce. Le titre toujours suspendu.

▪  Le cap des 52 millions atteint pour IAM : Maroc Telecom a atteint la barre des 52 millions de clients. Le groupe profite en partie de la consolidation à compter du 26 janvier 2015 des six filiales africaines acquises auprès de son actionnaire de référence (Etisalat) pour voir son parc progresser de 32% à fin mars.

▪  Hausse des flux de trésorerie de Maroc Telecom : Les flux nets de trésorerie opérationnels (CFFO) se maintiennent à un niveau important. Au cours des trois premiers mois de 2015, ils s’améliorent de 9.3% pour se hisser près de 2.8 milliards de DH.

Actualité Taux :

▪  Adjudications, le Trésor se maintient sur le court terme : Le Trésor toujours aussi actif sur le court terme. il vient de lever plus de 4 milliards de DH, lors de la dernière adjudication.

▪  Les taux des bons du Trésor poursuivent leur remontée : La hausse des taux des bons du trésor se poursuit, et ce, en dépit d’une demande toujours faible du Trésor.

Actualité internationale :

▪  Le brut reflue à New York : Les cours du pétrole ont ouvert en baisse jeudi à new York, le marché faisant une pause et ramassant des bénéfices au lendemain de l’envolée suscitée par le ralentissement de la hausse des stocks américains de brut.

▪  L’or finit en hausse : Lors de la séance du 16 avril, l’once d’or a gagné 11.7 dollars au premier fixing s’échangeant ainsi à 1204.6 dollars.

▪  Le tourisme mondiale en grande forme : A 3.7% en 2015, il devrait croître plus vite que l’économie mondiale. en dépit d’une reprise fragile et des tensions géopolitiques…

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.