Au Maroc la croissance du Produit intérieur brut (PIB) devrait s’établir à 3,3% en 2018, après 4,1% en 2017, et revenir à 3,1% en 2019 avant d’augmenter à 3,6% en 2020, a indiqué Bank Al-Maghrib.

« Les données publiées par le HCP pour le deuxième trimestre indiquent un niveau d’activité en deçà des prévisions. Tenant compte de ces réalisations et des indicateurs infra-annuels disponibles, la croissance devrait s’établir, selon les prévisions de Bank Al-Maghrib, à 3,3% en 2018 après 4,1% en 2017 » et revenir à 3,1% en 2019 avant d’augmenter à 3,6% en 2020, a précisé la Banque centrale dans un communiqué publié mardi à l’issue de la 4ème et dernière session trimestrielle de son Conseil en 2018.

La valeur ajoutée agricole progresserait de 4,6% au lieu de 15,4%, tandis que le rythme des activités non agricoles est prévu en léger accroissement de 2,7% à 3,1%, a fait savoir la même source, précisant qu’à moyen terme, la croissance non agricole s’accélérerait à 3,4% en 2019 et à 3,7% en 2020.

Sous l’hypothèse d’un retour à une production céréalière moyenne de 80 millions de quintaux, la valeur ajoutée agricole reculerait de 0,8% en 2019, puis s’accroîtrait de 3,3% en 2020.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.