Actualité – L’Union africaine de la Mutualité et la MGPAP organisent un Side-event sur la « Mutualité et les Migrants » en marge de la 11ème édition en marge du Forum Mondial de la Migration et du Développement

share on:

Dans le cadre de la 11ème édition du Forum Mondial de la Migration et du Développement (GFMD), prévue du 5 au 7 décembre 2018 à Marrakech et co-présidé par le Maroc et l’Allemagne, l’Union Africaine de la Mutualité (UAM) en partenariat avec la Mutuelle Générale du Personnel des Administrations Publiques (MGPAP) organise, un side-event sous le thème « Mutualité et les Migrants », et ce le 6 décembre 2018, de 8h30 à 9h45 au Centre de Conférence de « La Palmeraie » (salle Roseraie) à l’Hôtel Palmeraie Palace à Marrakech.

Cet événement permettra de débattre de nombreuses questions se rapportant au rôle de la mutualité comme l’une des pistes d’action à privilégier, pour acter un développement plus inclusif qui profite aux migrants, et faire que la création de la valeur ajoutée économique ait lieu dans le respect des principes de solidarité et d’entraide.

« La sécurité sociale est un droit fondamental de l’homme, protégée par d’importants instruments internationaux, et un moyen d’envergure pour réduire la pauvreté, garantir l’accès aux prestations de santé, et assurer la cohésion sociale. A ce titre, la mutualité est une des solutions pouvant contribuer à la protection sociale des migrants dans le cadre de la solidarité et de l’entraide », a déclaré le Président de l’UAM et Président du Conseil d’Administration de la MGPAP, M. Abdelmoula Abdelmoumni.

Et d’ajouter que le Maroc, en tant que leader de la mutualité en Afrique, dispose d’une riche expérience et d’un savoir-faire dans ce domaine qui lui permettent de contribuer au renforcement des capacités des pays africains et sud-américains en la matière, et ce dans le cadre de la coopération Sud-Sud prônée par SM le Roi Mohammed VI.

Animé par un parterre d’experts, spécialistes et de cadres de la MGPAP, le side-event, sera décliné en quatre panels. Il s’agit du « Rôle de la mutualité dans la protection sociale », de « La mutualité, plateforme de protection sociale des travailleurs migrants en Afrique », de la « Mutualité en tant que soutien à la couverture médicale complémentaire des migrants » et du « Rôle de l’UAM dans la promotion de la protection sociale des migrants en Afrique ».

Des discussions interactives seront engagées après la présentation des interventions et communications des différents panelistes.

Le Maroc a adoptée le 18 décembre 2014, la stratégie nationale d’immigration et d’asile, qui s’inscrit dans la continuité des mesures structurantes initiées par le Maroc depuis septembre 2013. Cette stratégie apporte de nouvelles réponses aux enjeux stratégiques posés par la question de l’immigration, le but étant d’assurer une meilleure intégration des immigrés et une meilleure gestion des flux migratoires dans le cadre d’une politique cohérente, globale, humaniste et responsable.

De même, le Maroc avait présenté au Sommet de l’Union africaine à Nouakchott en juillet 2018 l’Agenda africain sur la Migration. Ce document s’articule autour de 3 axes principaux. Il s’agit, en premier de faire de la migration en Afrique, un choix et non une nécessité, le second axe vise à s’affranchir des idées reçues et à battre en brèche les stéréotypes associés aux migrants, alors que le troisième devra forger une vision globale, intégrée et holistique de la migration.

Sur le plan mondial, l’Agenda africain peut instruire le processus d’élaboration du pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières et ce, lors du Forum mondial Marrakech fin 2018.

Pour ce qui est de la stratégie nationale de la migration, elle se décline en 11 axes, dont le 5ème se rapporte à l’accès aux soins et à la nécessité de coordonner l’action des associations dans le domaine de la santé.

Certes, la mutualité met au coeur de son action la solidarité, l’égalité et la fraternité. Elle agit au quotidien pour permettre l’accès aux soins de tous, sans discrimination aucune.

C’est ainsi que la MGPAP en partenariat avec l’UAM, a organisé de nombreux programmes médicaux au profit des migrants subsahariens installés au Maroc et des étudiants africains qui poursuivent leurs études dans les universités et instituts marocains.

Ces actions humanitaires ont porté sur des examens et des consultations médicaux gratuits couvrant une variété de disciplines telles que la médecine générale, l’ophtalmologie, la dentisterie, la dermatologie, le diabète, la tension artérielle ou encore le coeur et les artères.

Cet élan de solidarité a permis à la MGPAP de jouer un rôle proéminent et actif en matière de facilitation d’accès aux soins pour les migrants et à apporter sa contribution aux efforts nationaux visant la gestion de la problématique globale de la migration à la faveur d’une politique volontariste et humaniste.

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.