Insolite – Découverte de 776 photos pornographiques dans les ordinateurs et les smartphones de l’islamologue Tariq Ramadan

share on:

Nouveau rebondissement dans l’affaire Tariq Ramadan après la découverte par les enquêteurs de 776 photos pornographiques dans les ordinateurs et les smartphones de l’islamologue suisse d’origine égyptienne qui est poursuivi par la justice française pour « viol avec violence » à la suite de plusieurs plaintes de femmes à son encontre.

Selon l’hebdomadaire français, le Journal de dimanche (JDD), les 776 photos de femmes trouvées dans la mémoire des smartphones et des ordinateurs de Tariq Ramadan pourraient ainsi ouvrir de nouvelles pistes pour les enquêteurs.

La même source a indiqué que les trois juges d’instruction disposent du résultat des expertises lancées en avril dernier sur le matériel informatique et téléphonique de l’islamologue provenant de « deux iPhone 7 Plus, un Samsung Galaxy, un disque externe, un MacBook Pro, une tablette iPad Pro, une clé USB ainsi que deux ordinateurs contenant treize sauvegardes de neuf iPhone différents et vingt-six autres issues de quatre Samsung … ».

« Historique de ses navigations, messageries, images, tout a été passé en revue par les experts, qui se sont notamment appuyés sur des mots-clés (hôtel, rendez-vous…) et sur les identifiants (prénoms, noms, adresses électroniques ou numéros de téléphone des plaignantes) pour mettre au jour les éléments pouvant intéresser l’instruction en cours », a écrit le JDD ajoutant que les recherches ont remonté jusqu’en 2014.

Selon le rapport d’expertise des enquêteurs, 776 images pornographiques, pour l’essentiel des selfies de plusieurs dizaines de femmes ont ainsi été découverts.

+ Escort à Lille en avril 2017 +

Ces éléments, selon l’hebdomadaire, semblent ouvrir de nouvelles pistes aux enquêteurs, qui pourraient chercher à identifier les femmes photographiées afin de collecter d’éventuels témoignages sur les pratiques sexuelles de Ramadan.

Les experts ont également découvert plus de 6.000 vidéos, dont treize courts films amateurs, quatre vidéos montrant l’écran d’un smartphone BlackBerry (un ancien appareil de Tariq Ramadan) où figurent des messages datés des 23 et 24 avril 2012 provenant de « Henda Ayari » qui est la première femme à avoir porté plainte contre l’islamologue.

Ils ont également relevé, parmi les termes recherchés sur Internet par Tariq Ramadan, « massage sensuel à Paris à domicile », le 9 janvier 2018, et « escort à Lille », en avril 2017.

Neuf mois après son incarcération, la cour d’appel de Paris avait ordonné, le 15 novembre dernier, la remise en liberté sous conditions de Tariq Ramadan contre le paiement d’une caution de 300.000 euros avec interdiction de quitter le territoire, d’entrer en contact avec les plaignantes et certains témoins et obligation de pointer une fois par semaine au commissariat.

Après avoir nié pendant près d’un an avoir eu des relations avec deux des plaignantes, Henda Ayari et Christelle, Ramadan a fini par reconnaître le 22 octobre dernier devant les juges qu’il a eu des relations sexuelles mais que les deux femmes étaient, selon lui, consentantes.

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.