Insolite – L’Égypte de Al-Sissi s’en prend à une actrice à cause de sa robe jugée « non conforme aux traditions » et « incite à la débauche »

share on:

Le temps de Nasser où les actrices de cinéma dansaient en public, fumaient et buvaient du champagne est révolu. Et pour cause, la célèbre artiste Rania Youssef avait défilé jeudi sur le tapis rouge du Festival international du cinéma au Caire habillée d’une robe moulante en haut et droite et transparente en bas laissant voir ses jambes.

Furieux, un avocat égyptien a déposé une plainte devant un tribunal du Caire, accusant l’actrice « d’incitation à la débauche », un délit passible de cinq ans de prison ferme.

L’affaire sera examinée le 12 janvier 2019.

Egyptian actress Rania Youssef poses on the red carpet at the closing ceremony of the 40th edition of the Cairo International Film Festival (CIFF) at the Cairo Opera House in the Egyptian capital on November 29, 2018. – Youssef is to face trial in January 2019 for appearing at the closing ceremony of the Cairo International Film Festival wearing a revealing black lacy dress over a tight black body with her legs showing underneath, a judicial source said on December 1. This prompted two lawyers to lodge a suit against her accusing the actress of « inciting debauchery », a charge that could land her in jail for up to five years if she is convicted. (Photo by Tony HAGE / Cairo International Film Festival / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE – MANDATORY CREDIT « AFP PHOTO / CAIRO INTERNATIONAL FILM FESTIVAL » – NO MARKETING – NO ADVERTISING CAMPAIGNS – DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS

« L’apparence de Rania Youssef est contraire aux traditions, aux valeurs de la société et à ses moeurs, et cela a nui au festival et à l’image de la femme égyptienne », a déclaré l’avocat Samir Sabri à l’AFP.

Un conservateur pur et dur et célèbre pour avoir porté plainte contre plusieurs artistes, Me Sabri a lui aussi déposé une plainte auprès du parquet reprochant à Rania Youssef tous les maux de la terre.

Après la polémique déclenchée sur le Net, l’actrice s’est excusée auprès du public.

« J’ai probablement fait un mauvais calcul quand j’ai choisi de porter cette robe », a-t-elle écrit sur son compte Twitter assurant qu’elle « ne pensait pas que (la robe) déclencherait autant de colère ».

Le Syndicat des artistes égyptiens a de son côté suivi le mouvement de colère et s’est désolidarisé avec l’actrice et sa robe.

Source: https://www.7sur7.be/

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.