Controverse – Le projet de 250 milliards pour la construction de la route Taza / Al Hoceima aurait été signée devant le roi « sans études préalables »

share on:

Insolite. L’accord relatif à la construction d’une route reliant la province de Taza à ceux du nord, dont la ville d’Al Hoceima, a été signé en 2010 devant le roi sans aucune étude technique ou géophysique préalable entravant ainsi pendant 8 ans la réalisation du projet en question.

Selon le quotidien Assabah, suite aux protestations du parlementaire du Parti authenticité et modernité, Karim Alhams, le ministre de l’équipement, des transports et de la logistique, Abdelkader Amara, a reconnu que le problème résidait dans des erreurs commises en 2010, imputant implicitement la responsabilité à l’ancien ministre istiqlalien, Karim Ghalab.

Ghalab qui était ministre de tutelle et qui avait signé l’accord devant le roi pour la construction de ladite route pour une enveloppe budgétaire de 250 milliards de centimes avant qu’il ne s’avère, plus tard, qu’il « n’existe aucune étude technique » alors que la zone regorge de virages et de reliefs difficiles empêchant l’achèvement des travaux, précise le journal.

Amara a ajouté qu’il a visité à trois reprises la zone avant de désigner des experts pour réaliser les études nécessaires lesquelles ont proposé de changer le parcours de la route pour un coût s’élevant à près de 400 milliards de centimes.

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.