Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi :

*L’Economiste.:

– Plus de 24 milliards de DH ont été affectés à partir du Compte spécial des dons des pays du Conseil de coopération du golfe, selon la Trésorerie générale du Royaume. Les recettes ordinaires ont ainsi explosé de 16,7%. Cette performance ne résulte pas de l’augmentation des recettes fiscales et de celles non fiscales, mais bien d’autres rentrées se composant pour l’essentiel des fonds de concours. Du coup, le solde ordinaire du Trésor dégage un excédent de 35,8 milliards de DH au lieu de 8,4 milliards, un an auparavant. Mais l’opération n’a pas produit d’effet sur le déficit budgétaire, qui s’est établi à 29,7 milliards de DH.

– La problématique de la surcharge sera l’une des questions traitées par les commissions mixtes qui seront créées par le ministère de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau et les représentants des transporteurs de marchandises. Il serait curieux de voir comment cette thématique sera traitée car les deux courants de grévistes ont des intérêts diamétralement opposés sur la question. La Fédération du transport routier aux ports (CGEM) est opposée à la surcharge, tandis qu’un deuxième camp de grévistes réclame que les contrôleurs se montrent plus flexibles. Ces derniers ont obtenu gain de cause puisque le communiqué du ministère parle d’un assouplissement des contrôles et que la marge de tolérance sera de 30%. Les divergences d’intérêts entre les transporteurs augurent de belles empoignades lors des réunions. Certains menacent déjà de boycotter les travaux.

*Le Matin. :

– Le département des Finances compte élaborer une nomenclature unifiée de toutes les branches d’activités de la microfinance. Le projet qui fait l’objet d’un appel à manifestation d’intérêt est programmé dans la deuxième composante de la stratégie nationale de développement de la microfinance qui porte sur le renforcement de l’infrastructure de marché, l’innovation dans les produits et les sources de financement.

– Révision de la notation du Maroc. Moody’s est passé à l’acte. En mars dernier, elle avait prévenu que si le Maroc s’avérait incapable de contrôler le déficit budgétaire et le fardeau de la dette, une détérioration de sa note souveraine serait envisageable. Mardi, l’agence de rating a revu de positive à stable la perspective de la notation du pays, tout en confirmant sa note Ba1, soit le score le plus élevé de la catégorie spéculative.

*Aujourd’hui Le Maroc.:

– Une importante délégation d’officiels et d’Hommes d’Affaires, présidée par la princesse Astrid, représentante du Roi des Belges, va sillonner le Maroc, du 25 au 30 novembre, pour renforcer les relations de partenariat et d’ouvrir de nouvelles opportunités d’échanges commerciaux entre les deux pays. Quelque 400 opérateurs économiques belges représentant 251 sociétés vont y prendre part, a indiqué l’ambassadeur de Belgique au Maroc, Marc Trenteseau, notant que c’est une mission économique classique mais d’une ampleur tout à fait inhabituelle. Représentant 1 milliards d’euros, les échanges commerciaux bilatéraux sont en deçà des potentialités économiques des deux pays, estime l’ambassadeur, précisant que plusieurs secteurs seront représentés comme la chimie, la médecine, la finance, la logistique ou encore l’innovation et le digital.

– Les éléments de la Douane opérant au port de Tanger Med ont procédé, dans quatre opérations distinctes menées depuis le weekend dernier, à la saisie d’une somme de 107.050 euros non déclarée, a-t-on appris mardi de source douanière. Lors d’une opération de contrôle routinière durant le weekend, les éléments de la douane ont avorté une tentative d’entrée illégale de 17.600 dollars qu’un ressortissant marocain résidant en Espagne dissimulait dans ses bagages dans l’intention de les introduire au Maroc sans déclaration préalable auprès de l’Administration des douanes et impôts indirects, a-t-on précisé de même source.

*L’Opinion.:

– « Construire pour mieux vivre ensemble » est le thème de la 17è édition du Salon international du bâtiment qui se déroule du 21 au 25 novembre à Casablanca. Une thématique d’un enjeu majeur de par sa dimension et sa profonde signification car s’inscrivant dans une démarche prospectiviste structurante pour le cadre bâti et pour le vivre ensemble, en toute harmonie. Et une occasion pour l’ensemble des acteurs et intervenants dans le processus de développement urbain durable afin de revisiter le chemin parcouru, s’appuyer sur les bonnes pratiques, promouvoir la coordination et une meilleure information sur les expériences réussies dans le domaine de l’habitat et du logement.

– La situation des charges et ressources du Trésor dégage un déficit budgétaire de 29,7 milliards de dirhams (MMDH) à fin octobre 2018, contre 28,5 MMDH durant la même période un an auparavant, selon la Trésorerie Générale du Royaume (TGR). Ce déficit tient compte d’un solde négatif de 18,1 MMDH dégagé par les comptes spéciaux du Trésor (CST) et les services de l’État gérés de manière autonome (SEGMA), précise la TGR dans son bulletin mensuel de statistiques des finances publiques d’octobre 2018.

*Al Bayane.:

– Le satellite d’observation de la terre «Mohammed VI-B» a été lancé avec succès, dans la nuit de mardi à mercredi, par Arianespace via son lanceur Vega, depuis la base de Kourou, en Guyane française. Ce lancement fait suite à celui du satellite «Mohammed VI-A» mis en orbite, le 7 novembre 2017, également par Arianespace, la société française chargée de la commercialisation et de l’exploitation des systèmes de lancement spatiaux développés par ArianeGroup. Le nouveau satellite servira notamment aux activités cartographiques et cadastrales, à l’aménagement du territoire, au suivi des activités agricoles, à la prévention et à la gestion des catastrophes naturelles, au suivi des évolutions environnementales et de la désertification ainsi qu’à la surveillance des frontières et du littoral.

– SAR la Princesse Lalla Hasnaa, présidente de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement, a reçu, mardi à Tokyo, le ministre japonais de l’Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie, Masahiko Shibayama. Son Altesse Royale s’est informée de la pédagogie des établissements scolaires japonais en matière d’éducation au développement durable. SAR la princesse Lalla Hasnaa a également examiné avec le ministre japonais les moyens de coopération pour développer des outils pédagogiques en faveur des élèves marocains, comme des applications informatiques et des jeux.

*Libération. :

– Rencontre sur l’étude des moyens pour promouvoir l’investissement féminin au Maroc : La secrétaire d’État chargée du Commerce extérieur, Rkia Derham a souligné l’importance du rôle que jouent les femmes au sein de la société en tant qu’entrepreneures, déplorant que ces dernières représentent uniquement 10% au Maroc, alors que l’ambition affichée actuellement est d’atteindre la parité dans ce domaine. De son côté, le président de la Chambre de commerce, d’industrie et de services de la région de Rabat-Salé-Kénitra, Abdellah Abbad, a souligné que l’entrepreneuriat féminin représente une locomotive de développement économique «non négligeable.

– Un total de 18,8 millions de passagers a transité par les différentes structures aéroportuaires du Royaume à fin octobre 2018, soit une hausse de 10,14 % par rapport aux 10 premiers mois de l’année écoulée, indique l’Office national des aéroports (ONDA). Pour le seul mois d’octobre, un total de 1 952 598 passagers a été enregistré contre 1 780 437 accueillis durant le même mois 2017, soit une hausse de 9,67%. Avec 11 354 passagers accueillis, l’aéroport d’Essaouira affiche une hausse de 37,98% par rapport à octobre 2017 au moment où les aéroports Marrakech-Ménara et Agadir-Al Massira ont poursuivi leur croissance à deux chiffres en enregistrant des taux d’évolution respectifs de 19,29% et 19,94%.

*Al Alam. :

– « Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, a reçu ce jour, au Palais Royal de Rabat, Pedro Sanchez, Président du Gouvernement Espagnol, qui effectue une visite au Maroc dans le cadre du renforcement du partenariat stratégique entre les Royaumes du Maroc et d’Espagne. L’audience accordée au Chef de l’exécutif espagnol a été l’occasion de passer en revue les différents volets des relations bilatérales dans ses composantes politique, économique, sécuritaire et culturelle. Les questions régionales et internationales ont également été au menu de ces entretiens. Lors de cette audience, SM le Roi et le Président du Gouvernement espagnol se sont accordés sur la nécessité d’impulser davantage les relations bilatérales en consolidant la concertation politique et en donnant plus de dynamisme au partenariat économique concret en potentialisant notamment le rôle du secteur privé.

– La Coordination des non-voyants détenteurs de diplômes et sans emploi refuse le concours annoncé par le gouvernement pour le recrutement de 50 personnes à besoins spécifiques dans l’administration publique. La Coordination exige le recrutement direct, considérant que ce concours ne permet d’embaucher les 450 personnes non-voyantes. La Coordination promet de renforcer ses contestations dans les jours qui viennent.

*Al Ittihad Al Ichtiraki. :

– La Commission des Affaires étrangères du Parlement européen (AFET) a adopté, mercredi à Bruxelles, à une large majorité l’accord agricole entre le Maroc et l’Union européenne. Ce vote positif reflète la position des groupes politiques qui sont représentés au sein de cette importante commission en faveur de l’adoption par le Parlement européen de cet accord qui vise à étendre les préférences commerciales aux produits agricoles et de la pêche issus des provinces du sud du Royaume. L’accord devrait ensuite être adopté par d’autres commissions parlementaires, notamment celle de la Pêche et du Commerce extérieur (INTA), avant le vote final en session plénière.

– La récente flambée des prix de la volaille, dont le kilogramme a coûté entre 23 et 25 dirhams, a provoqué le mécontentement des citoyens, notamment la classe moyenne, qui consomme beaucoup la viande blanche. D’aucuns imputent cette flambée à la hausse de la demande, à l’augmentation des prix de l’alimentation et au coût du chauffage. Or, pour maintenir les prix élevés, des millions de poussins sont incinérés.

*Akhbar Alyaoum. :

– Les services centraux du ministère de l’Intérieur ont effectué, lors des huit premiers mois de l’année, des contrôles dans plus de 140.000 grands et petits commerces, locaux de production et d’approvisionnement, points de vente grossistes et détaillants dans plusieurs villes, campagnes et marchés hebdomadaires du Royaume. Ainsi 2.553 avertissements et 2.704 contraventions ont été relevés et envoyés aux tribunaux afin de statuer sur ces affaires en vertu des dispositions de la loi et des procédures en vigueur.

– Le ministre délégué chargé de la coopération africaine, Mohcine Jazouli, s’est entretenu à Addis-Abeba en marge du 11ème sommet extraordinaire de l’Union africaine, avec le ministre éthiopien des Finances et du développement économique, Ahmed Shide, de la coopération entre le Maroc et l’Éthiopie. Lors de cet entretien, M. Jazouli a évoqué avec le ministre éthiopien les perspectives et les opportunités de coopération entre les deux pays dans la mesure où l’économie éthiopienne est en train de s’ouvrir à l’investissement privé, notamment les télécoms et l’aérien et il y a de nombreuses opportunités pour les opérateurs marocains en Éthiopie. *Al Ahdath Al Maghribia. :

– Le gouvernement s’apprête à approuver le projet de loi portant annulation des dettes dues aux collectivités territoriales. Le Conseil de gouvernement, prévu jeudi, examinera le projet de loi 96.18 supprimant certaines dettes dues aux régions, préfectures, provinces et communes du Royaume.

– Le secrétariat d’État chargé des transports au ministère de l’Équipement, des Transports et de la Logistique s’apprête à lancer un appel d’offre pour se procurer des lecteurs électroniques pour le paiement d’infractions routières via carte bancaire. Ainsi la police et la gendarmerie royale seront bientôt équipées de ce matériel électronique. Ce dispositif permettra de constater le permis de conduire et la carte grise, d’identifier le conducteur, d’enregistrer les infractions et de mettre à jour le solde des points, selon le secrétaire d’État chargé des transports, Najib Boulif.

*Al Massae. :

– Le ministère de l’Équipement et du transport s’apprête à généraliser le système de contrôle automatique des infractions routières. Il entend lancer un appel d’offres pour l’acquisition de radars intelligents qui détecteraient plusieurs autres infractions, autres que celles détectées par les radars fixes. Le matériel de surveillance à acquérir, qui sera généralisé sur tout le territoire national, va d’une part renforcer les radars existants, et d’autre part contrôler les autres infractions telles que celles relatives au stop, au feu tricolore et aux règles régissant le dépassement.

– La Chambre des représentants a consacré 16 millions 100 mille DH au financement des différentes activités diplomatiques parlementaires au titre de l’année 2019. Il s’agit de financer les dépenses relatives aux contributions annuelles que verserait la Chambre des représentants aux différentes institutions et organisations régionale et internationales, ainsi que celles se rapportant aux déplacements des députés à l’étranger et à leur indemnisation.

*Bayane Alyaoum. :

– Le chef du gouvernement Saad Dine El Otmani et son homologue espagnol, Pedro Sanchez, se sont félicités des relations distinguées d’amitié et de bon voisinage unissant le Maroc et l’Espagne, relevant la dynamique que connait la coopération bilatérale dans divers domaines. Les deux responsables ont relevé à cet égard les opportunités offertes par les deux pays en vue de renforcer les investissements et de promouvoir les partenariats entre les acteurs économiques. Ils se sont mis d’accord pour l’organisation prochaine d’un forum d’hommes d’affaires qui favorisera l’initiative d’investissement des deux côtés.

– Les collectivités territoriales au Maroc ont un grand rôle à jouer dans le cadre de la mise en œuvre des stratégies publiques et des lois dans le domaine de la protection des droits des enfants, a affirmé la ministre de la famille, de la solidarité, de l’égalité et du développement social, Bassima Hakkaoui. Intervenant à un atelier sous le thème « Mobilisation pour la campagne Villes sans enfants dans la rue » dans le cadre du 8è Sommet Africités, Mme Hakkaoui a relevé que le gouvernement a mis en place le cadre légal et a mobilisé les moyens afin que les collectivités territoriales puissent faire avancer la question de la protection des droits des enfants.

*Rissalat Al Oumma. :

– Le ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit, a souligné que le Royaume du Maroc met son expérience en matière de décentralisation à la disposition de tous les pays et des organisations africains. S’exprimant lors du 8ème Sommet Africités qui se tient du 20 au 24 novembre à Marrakech, Laftit a souligné que cette contribution a pour objectif de contribuer de manière concrète à la mise en place d’un système de coopération décentralisé entre les collectivités territoriales marocaines et leurs homologues africaines, et ce dans le cadre d’une approche intégrée des questions de développement selon la vision éclairée de SM le Roi Mohammed VI qui accorde un intérêt particulier à la solidarité et à la coopération africaines.

– L’explorateur britannique de gaz Sound Energy a annoncé avoir abandonné le forage de son puits TE-9, dans sa licence de Tendrara (région de L’Oriental). Moins d’un mois après le début de l’exploration, l’entreprise a déclaré que l’interprétation des données recueillies n’a pas permis d’établir la présence de gaz productible.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.