Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a annoncé mercredi sa décision de démissionner du gouvernement de Benjamin Netanyahu, au lendemain d’un accord indirectement conclu par Israël avec les groupes palestiniens sur une trêve à Gaza.

Le ministre ultranationaliste a dénoncé devant la presse le cessez-le-feu qu’il a considéré comme une « capitulation devant le terrorisme ». Lieberman, qui a appelé également à des élections anticipées, a indiqué qu’il fallait « s’entendre sur une date pour des élections le plus tôt possible », alors que l’échéance de la mandature est fixée à novembre 2019. Mardi, le mouvement Hamas et les groupes armés palestiniens avaient annoncé un cessez-le-feu avec Israël conclu indirectement grâce à une médiation égyptienne, après la plus sévère confrontation entre les deux camps depuis la guerre de 2014.

« Les efforts de l’Egypte ont permis d’aboutir à un cessez-le-feu (…) et la résistance le respectera aussi longtemps que l’ennemi sioniste le respectera », ont-ils indiqué dans un communiqué conjoint.

Quatorze Palestiniens ont été tués par les tirs et frappes israéliens. Les hostilités ont causé la mort d’un officier israélien et d’un autre Palestinien travaillant en Israël, tué par une roquette.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.