Le président américain Donald Trump a décidé jeudi 8 novembre de limiter les demandes d’asile, dans la mesure où les immigrants arrivés sur le territoire américain doivent impérativement passer via un point d’entrée officiel à la frontière avec le  Mexique, afin de pouvoir déposer une demande d’asile.

Cette mesure a été diffusée par le ministère américain de la Sécurité intérieure qui a déclaré, « Notre système d’asile croule sous un trop grand nombre de demandes d’asile injustifiées, ce qui pèse de façon démesurée sur nos moyens, nous empêchant de pouvoir accorder rapidement l’asile à ceux qui le méritent vraiment », rapporte lapresse.ca. Cette nouvelle règle devrait être signée prochainement par Trump.

En effet, cette décision ne sort point du commun. Dans ses discours officiels comme sur son compte Twitter, le président américain a toujours été clair par rapport à la question migratoire. Pendant sa campagne des élections de mi-mandat, Trump a fait de l’immigration son sujet numéro un. En évoquant les milliers de clandestins qui franchissent illégalement la frontière entre les Etats-unis et le Mexique, il n’a pas hésité à contester « une invasion ».

Lors d’une déclaration qui date de quelques jours, le républicain a annoncé que son gouvernement mettra fin « à l’abus endémique » du « système d’asile ». « Sous ce plan, les étrangers clandestins n’auront plus de laissez-passer dans notre pays en déposant des demandes d’asile sans justification. Au lieu de cela, les migrants cherchant (à obtenir) l’asile auront à se présenter légalement à un point d’entrée », avait-il ajouté.

Cette nouvelle, restreignant les demandes d’asile, ne passera pas inaperçue. Elle risque de provoquer la même bataille judiciaire déclenchée par le décret migratoire relatif à l’interdiction permanente aux ressortissants venus du Yémen, de la Syrie, de la Libye, de l’Iran, de la Somalie et de la Corée du Nord de pénétrer sur le territoire américain.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.