Affaire Bouachrine – C’est la dernière ligne droite… le verdict, ce vendredi

share on:

Le rideau va bientôt tomber sur un procès médiatico-politique qui a démarré il y a près de huit mois. Ainsi, la cour d’appel de Casablanca a décidé mercredi soir d’accorder à Taoufiq Bouaachrine, directeur du quotidien Akhbar Alyaoum, « le dernier mot » avant le prononcé du verdict ce vendredi 9 novembre 2018.

Arrêté le 23 février et incarcéré depuis dans une prison de Casablanca, Bouaachrine est poursuivi pour «traite d’êtres humains», «abus de pouvoir à des fins sexuelles», «viol et tentative de viol» par la chambre criminelle de la Cour d’appel de Casablanca.

Âgé de 49 ans et connu pour son ton critique et sa plume souvent « peu accommodante» vis-à-vis des autorités, le journaliste ne cesse de dénoncer ce qu’il considère un «procès politique».

Et vu les accusations qui pèsent sur lui dans ce procès, Bouachrine risque de lourdes peines, selon les avocats.

En ce sens, maître Mohamed Houcine Krout a souligné que la cour pourrait condamner le journaliste à une très lourde peine, sur la base des documents, des déclarations des témoins et des vidéos à charge, à rapporté le site arabophone Hespress.

Quant à l’avocat et ancien bâtonnier Mohamed Ziane, il a indiqué que son client Bouachrine devait être acquitté si le tribunal était « courageux », soulignant que l’accusation de traite d’êtres humains à l’encontre du journaliste est « illogique et ne s’applique pas à cette affaire ».

L’audience de mercredi a été marquée par les protestations des membres de la défense de Bouachrine contre le fait que le tribunal ait accordé la parole à l’avocat Krout, ce qui n’a pas été accepté par les autres avocats, dont Mohamed Ziane, qui ont décidé de quitter la salle d’audience.

La défense de la partie civile a reproché de son côté à Me Ziane d’avoir quitté la salle d’audience et d’avoir laissé seul son client, estimant qu’il s’agit d’une faute professionnelle grave qui ne devrait pas être commise par un bâtonnier.

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.