Revue de presse du mercredi 7 novembre 2018

share on:

Voici les principaux titres développés par la presse nationale de ce mercredi :

*Le Matin:

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a adressé mardi un discours à la Nation à l’occasion du 43e anniversaire de la Marche verte. SM le Roi a déclaré la disposition du Maroc au dialogue direct et franc avec l’Algérie et propose la création d’un mécanisme politique conjoint de dialogue et de concertation. Le Souverain réitère l’attachement du Maroc à défendre son intégrité territoriale avec la même clarté et le même sens de l’engagement responsable, tant sur le plan onusien qu’au niveau interne.

– Le Groupe Crédit Agricole du Maroc (GCAM) s’associe, aux côtés du département de l’Agriculture, à l’opération Boudour pour l’emblavement d’un maximum de superficies céréalières. Pour cette campagne agricole 2018/2019, le GCAM mobilise ainsi ses structures spécifiques, notamment la banque classique et Tamwil El Fellah pour augmenter le financement alloué aux crédits de campagne. Objectif affiché : Promouvoir l’utilisation des semences sélectionnées ou améliorées pour augmenter sensiblement la productivité des céréales.

*Aujourd’hui le Maroc.:

– Le Centre national d’art et de culture Georges Pompidou de Paris a retiré une exposition qui s’est avérée de propagande pro-polisario au sein d’une de ses salles dédiées aux collections permanentes, reconnaissant ainsi une instrumentalisation. « La salle est fermée au public depuis dimanche matin. Nous avons constaté une forme d’instrumentalisation de ce qui n’était pour nous que la simple présentation d’un document », explique le service de presse du Centre indiquant qu' »il ne s’agissait nullement d’une exposition mais de la simple présentation d’un livre d’artistes au sein d’une salle des collections permanentes du musée ».

– Le ministre de l’équipement, du transport, de la logistique et de l’eau est sur les traces de son ancien prédécesseur. Face à la grève des transporteurs, le ministre a dû céder sur le sur-tonnage même si la tutelle préfère parler d’une étape transitoire en attendant le résultat du travail d’une commission. En effet, Abdelkader Amara vient d’annoncer que suite aux négociations avec les grévistes, il a été convenu avec les professionnels du transport des marchandises que le sur-tonnage sera traité avec la flexibilité requise dans la limite de 30%. Cette concession a permis de mettre un terme à la grève des transporteurs qui a causé des pertes à certains secteurs économiques ainsi que la flambée de certains produits sur le marché.

*L’Economiste.:

– Reproduire les erreurs du passé et espérer qu’un miracle se produise pour que tout fonctionne. C’est l’histoire de la formation continue. A l’heure où les technologies bouleversent les métiers, le Maroc peine encore à faire fonctionner ce dispositif. La nouvelle loi reproduit la même lourdeur de gouvernance. Le maigre budget alloué, pour sa part, couvrira une population élargie, passée de 3,4 millions à 12 millions d’actifs. Tandis qu’un ensemble de mécanismes reste gelé. Déçu, le patronat compte continuer à militer.

– Le Plan de développement régional (PDR) de Laâyoune-Sakia-El Hamra propulse la région au-devant de la scène. Le Forum France-Maroc a connu un grand engouement au chef-lieu des provinces sud. Le PDR prévoit à l’horizon 2022 des investissements de l’ordre de 49 milliards de Dh dont 6 milliards à drainer auprès du secteur privé. Cette enveloppe est ventilée comme suit : 43,6 milliards de DH prévus par le contrat-programme royal, 4,4 milliards financés par des projets complémentaires du PDR et 1,3 milliard via les conventions spécifiques. Ces investissements ciblent plusieurs projets structurants: pôle industrie chimique, pôle énergies renouvelables, mobilité, pôle santé, mise à niveau urbaine et rurale, pôle universitaire, formation professionnelle et zones industrielles et logistiques.

*L’Opinion.:

– Au troisième trimestre de 2018, la situation du marché de travail a été marquée par une poursuite de la baisse des taux d’activité et d’emploi. C’est le constat du HCP dressé dans une note d’information sur la situation du marché du travail au 3è trimestre 2018. La population en âge d’activité (15 ans et plus) s’est accrue par rapport au troisième trimestre de 2017, à un rythme plus important (+1,7%) que celui de la population active (+0,5%). L’écart des taux d’activité entre hommes et femmes a atteint 49,6 points, avec des taux respectifs de 70,2% et de 20,6%. Le volume de l’emploi s’est accru de 122.000 postes, 118.000 en milieu urbain et 4.000 en milieu rural.

– La société marocaine Nareva et l’opérateur mondial des énergies renouvelables Enel Green Power ont annoncé le closing financier et le démarrage des travaux de construction, à Midelt, du premier parc éolien du Projet éolien intégré 850 MW. La construction de ce nouveau parc, dont la capacité est de 180 MW, s’étalera sur 24 mois, a indiqué le consortium Nareva – Enel Green Power (EGP), qui détient conjointement, avec l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE), la société Midelt Wind Farm SA et qui a été déclaré adjudicataire du projet à l’issue d’un processus d’appel d’offres international lancé par l’Office.

*Al Massae. :

– Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Lahcen Daoudi, a dissipé les doutes sur le plafonnement des prix des carburants. Intervenant lors de la séance hebdomadaire des questions à la Chambre des représentants, Daoudi a estimé que rien n’impose aujourd’hui de décréter un prix maximum aux carburants, car, selon lui, les sociétés ont déjà baissé leurs marges. Leurs bénéfices ont diminué par rapport à l’année 2015, a-t-il dit.

– Les associations marocaines ont reçu une aide étrangère estimée à 26,7 milliards de centimes entre janvier et octobre de l’année en cours. Quelque 725 déclarations ont été faites par 198 associations, dont 29 reconnues d’utilité publique, selon des chiffres révélés par Mohamed Hajoui, secrétaire général du gouvernement, devant les députés de la commission de la justice et de la législation.

*Rissalat Al Oumma. :

– Mohamed Sajid, ministre du Tourisme, du transport aérien, de l’artisanat et de l’économie sociale, a affirmé que le secteur du tourisme a réalisé l’année dernière un chiffre d’affaires d’environ 124,15 milliards de dirhams et enregistré 72,13 milliards de dirhams au titre des recettes en devise. Intervenant devant les députés de la commission des secteurs productifs, Sajid a affirmé que le Maroc accueillerait environ 12,2 millions de touristes cette année, et 13 millions à l’horizon de 2019.

– La circulation moyenne journalière sur le réseau des autoroutes du Maroc s’est établie à 22,4 millions de véhicules-kilomètres en 2017, enregistrant une augmentation de 5% par rapport à 2016, selon la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM). La circulation des véhicules légers et celle des poids lourds a connu la même évolution (+5%), représentant respectivement 78,2% et 21,8% du trafic global, précise ADM dans son rapport d’activité au titre de l’exercice 2017.

*Al Ahdath Al Maghribia. :

– La création d’emplois au Maroc demeure insuffisante pour réduire le nombre de chômeurs dans les différentes régions du Royaume. Malgré la légère baisse du chômage par rapport à l’année dernière, la situation de l’emploi, en particulier chez les jeunes et les diplômés chômeurs, reste la pierre d’achoppement devant le gouvernement. Le taux de chômage est passé de 10,6% à 10% au niveau national, fait savoir le HCP dans une note sur les principaux indicateurs du marché du travail du T3-2018. Le nombre de chômeurs est ainsi passé de 1.236.000 à 1.172.000 personnes entre le 3ème trimestre de 2017 et la même période de 2018. Ce taux reste relativement élevé parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans avec un taux de 27,5%, ajoute la même source.

– Un centre d’appel dédié aux Marocains résidant à l’étranger (MRE), mis en place par le ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale, a été officiellement lancé lundi à Rabat. Ouverte également aux étrangers désirant s’informer sur le voyage et le séjour au Maroc, cette plateforme, disponible 12 heures par jour (08h-20h), a pour objectif de faciliter à la diaspora marocaine l’accès aux services consulaires et à un ensemble d’informations sur les différents documents administratifs, sans avoir à se déplacer aux consulats. Proposant un numéro vert couvrant 26 pays en Europe qui concentrent près de 84% des MRE, ce centre d’appel, opérationnel dès jeudi dernier, fournira des services en sept langues et permettra aussi de faire le suivi et le traitement des dossiers.

*Al Ittihad Al Ichtiraki. :

– Le ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau, Abdelkadera Amara, a fait savoir qu’une enveloppe budgétaire d’environ 116 milliards de dirhams sera allouée entre 2019 et 2026 à la construction de barrages, précisant que 1.000 petits barrages et barrages collinaires seront réalisés dans les différentes régions. En réponse à une question orale sur la politique de construction de barrages, le ministre a fait savoir que le Maroc dispose de 144 grands barrages et de 13 autres en cours de construction ainsi que 255 barrages collinaires.

– La situation régionale du marché de travail au cours du troisième trimestre 2018 fait ressortir que cinq régions du Royaume abritent 72,8% de l’ensemble des actifs âgés de 15 ans et plus, indique le Haut-commissariat au Plan (HCP). La région de Casablanca-Settat vient en première position avec 22,6% d’actifs, suivie de Marrakech-Safi (13,9%), de Rabat-Salé-Kénitra (13,3%), de Tanger-Tétouan-Al Hoceima (11,1%) et de Fès-Meknès (11,9%), précise le HCP dans une note sur les principaux indicateurs du marché du travail du T3-2018.

*Al Alam. :

– Sa Majesté le Roi Mohammed VI a eu un entretien téléphonique avec Son Excellence Monsieur Paul Kagame, Président de la République du Rwanda et Président en exercice de l’Union Africaine. Cet entretien intervient à la veille du sommet extraordinaire de l’Union Africaine à Addis Abeba au cours duquel des décisions importantes seront prises au sujet de la réforme institutionnelle de l’Organisation. A cette occasion, le Souverain a réitéré ses encouragements au président Kagame, président en exercice de l’Union Africaine, et l’a assuré de son plein soutien à la vision de réforme de l’organisation panafricaine.

– Le taux de chômage des détenteurs de diplômes de formation professionnelle (23,9%) est supérieur à celui de l’ensemble des diplômés âgés de 15 ans et plus (17,1%), indique le Haut-commissariat au Plan dans une note sur les principaux indicateurs du marché du travail du T3-2018. Le HCP fait remarquer que ce taux est nettement plus élevé parmi les femmes (36,5%) que les hommes (19,3%) et parmi les citadins (24,2%) que les ruraux (20,6%).

*Libération. :

– Le bras de fer entre les médecins du secteur public et le ministère de la Santé se poursuit. En effet, le Syndicat indépendant des médecins du secteur public a décrété une série de mouvements de protestation durant le mois courant. Il a, tout d’abord, annoncé l’organisation d’une grève nationale le lundi 19 novembre et une autre les jeudi et vendredi 22 et 23 du même mois dans tous les établissements de santé à l’exception des services d’urgence et de réanimation. En outre, il a appelé tous les médecins à se vêtir en noir le mercredi 28 novembre en guise de protestation. Ledit syndicat a également critiqué les dernières déclarations du ministre de la Santé concernant la crise actuelle entre les deux parties.

– Le président de la Chambre des représentants, Habib El Malki, a reçu l’ambassadeur de la Corée du Sud au Maroc, Dongsil Park. Au cours de ces entretiens, le diplomate sud-coréen a loué les bonnes relations entre le Maroc et la Corée du Sud, signalant par la même que l’année en cours a été marquée par de nombreuses visites entreprises par des délégations des deux pays, aux niveaux gouvernemental et parlementaire. Il a aussi révélé que le Premier ministre sud-coréen devra se rendre au Maroc avant la fin de l’année. (MAP)

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.