Le grand nom de la chanson rai, Cheb Khaled qui a la double nationalité algérienne et marocaine a failli de peu être lynché dans un consulat algérien dans la banlieue parisienne où il s’était rendu pour remplir des formalités.

A son apparition, des algériens se sont mis à le traiter de « traître » à son pays, l’Algérie , lui déniant le droit de venir dans ce consulat sous prétexte qu’il a pris la nationalité marocaine en demandant aux agents de sécurité de le chasser des lieux. Seule la présence de ces derniers a évité à la star incontestée du rai une agression physique après qu’il ait répondu aux insultes et au moment où les choses ont commencé à dégénérer sérieusement dans l’enceinte du consulat. Ce n’est qu’après avoir été évacué que le calme est revenu, l’artiste ayant été très choqué par des propos d’une rare violence.

Depuis qu’il a obtenu la nationalité marocaine suite à une initiative de son grand fan, le roi Mohammed VI, le chanteur a vécu des moments difficiles et a du quitter le Maroc, pays dans lequel il comptait s’installer définitivement avec sa famille.

Selon le site Actu- Maroc, Plusieurs campagnes de dénigrement des médias algériens l’ont contraint à retourner en France dont il avait annoncé son départ à cause de la montée de la xénophobie et de l’islamophobie.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.