Colère royale : des ministres vont « être viré » du gouvernement

share on:

La dernière colère royale contre Mohamed Hassad, ministre de l’Intérieur et Moulay Hafid Elalamy, ministre de l’Industrie est derrière l’élargissement des portefeuilles qui seront concernés par le prochain remaniement, rapporte le quotidien Assabah dans son edition du 7 avril.

 Rappelons que le souverain avait refusé de lancer un programme national dédié aux marchands ambulants à Rabat, demandant sa révision complète. Assabah indique que le prochain Exécutif devrait être investi avant la prochaine tournée du roi en Afrique subsaharienne. Les Marocains qui vont changer de main sont ceux qui «perturbent» la relation du chef de gouvernement avec le roi, laissent entendre les sources précitées.

En tête de liste de ces départements, figure celui chargé des relations avec le Parlement et la société civile, dirigé par El Habib Choubani, qui a échoué dans l’obtention du patronage royal pour le dialogue national sur la société civile. Autres marocains qui risquent de changer de main, révèle Assabah, sont ceux chargés des petites entreprises et de l’insertion de l’Economie informelle et le ministère délégué chargé de la Recherche scientifique et de la formation des cadres.

Par ailleurs, le remaniement ministériel annoncé depuis le scandale du complexe Moulay Abdallah à Rabat semble entamer sa dernière ligne droite. La fièvre qui s’est emparée de plusieurs formations politiques comme le MP et le PJD pourrait bien retomber une fois qu’il aura lieu.

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.