Migration – L’UE dépêchera bientôt une mission au Maroc pour discuter de l’aide au contrôle frontalier

share on:

L’Union Européenne dépêchera bientôt une mission technique au Maroc et en Mauritanie afin de discuter avec les autorités locales de l’aide européenne pour le contrôle frontalier, et ce à cause de l’augmentation du nombre de migrants subsahariens et autres aux portes de l’Europe, qui arrivent à travers la route de la Méditerranée occidentale, Maroc et Espagne compris, a rapporté Europa Press.

« Nous tentons de discuter avec le Maroc et la Mauritanie pour qu’une mission technique de l’UE se déplace cette semaine ou la semaine prochaine pour aborder ensemble des mesures plus appropriées pour un travail plus efficace visant un contrôle stricte et plus adéquat aux flux migratoires », a expliqué Federica Mogherini, la porte-parole de l’Union européenne (UE) pour les Affaires étrangères, à l’issue d’un conseil rassemblant les chefs de la diplomatie des 28 pays membres, qui s’est tenu le 15 octobre au Luxembourg.

« L’Union européenne est appelée à intensifier sa coopération avec le Maroc pour juguler les flux migratoires sur la route de la Méditerranée occidentale. Nous avons constaté cette année une hausse de 150% des flux migratoires sur la route de la Méditerranée occidentale. Nous avons décidé de renforcer notre action pour stopper ces flux, en particulier avec le Maroc et la Mauritanie. Dans ce sens, l’UE est en train de mettre en place de nouvelles mesures pour renforcer la coopération avec ces deux pays. Des fonds seront allouer pour gérer ensemble les flux migratoires sur la route de la Méditerranée occidentale ».

+ Pour une aide substantielle au Maroc, à la Mauritanie et au Sénégal +

Josep Borrell, le ministre espagnol des Affaires Etrangères, a réclamé lors de cette réunion « plus d’aide de l’UE pour le Maroc », mais aussi pour la Mauritanie et le Sénégal afin de renforcer le contrôle des flux migratoires.

A travers le Fonds fiduciaire d’urgence pour l’Afrique, l’UE vise à répondre à l’instabilité et aux causes profondes de la migration irrégulière et des déplacements forcés, notamment dans les pays d’origine et de transit prioritaires, par la promotion de la résilience, de la sécurité et du développement économique.

Ce Fonds a essentiellement comme objectif d’assurer une protection et une assistance aux migrants, en favorisant la stabilité, l’emploi et la croissance en faveur des groupes les plus vulnérables, en particulier les jeunes.

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.