Le Code pénal ne passera pas (#‏القانون_الجنائي_لن_يمر ). C’est derrière ce hashtag que le mouvement de résistance contre le code pénal s’organise sur les réseaux sociaux.

« RIP libertés individuelles »; « Dae’ch n’ont aucune raison de venir au Maroc: leurs frères du PJD servent déjà leur agenda ». Sur les réseaux sociaux, la contestation ne faiblit pas. Rendu public mercredi 1er avril par le ministère de la Justice, l’avant-projet comporte des dispositions jugées régressives par certains internautes et acteurs associatifs.

Selon le site huffpost maghreb, deux jours à peine après le dépôt de l’avant-projet de code pénal sur le site du département de Mustapha Ramid, une page Facebook reprenant le hashtag #‏القانون_الجنائي_لن_يمر a vu le jour. Totalisant quelques 7.300 fans, elle dénonce, via articles de presse, caricatures et posts Facebook, l’avant-projet de code pénal.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.