La ville d’Essaouira est en phase de se doter d’un nouveau tribunal de 1ère instance, ainsi que d’un nouveau tribunal de la famille, deux infrastructures ultramodernes qui tiennent compte des spécificités intrinsèques de la ville.

La mise en place de ces deux infrastructures s’insère dans le sillage des efforts inlassables déployés par le ministère de la justice en vue du renforcement de l’Etat de droit, la promotion des valeurs de justice et de démocratie, et de l’amélioration de la qualité des prestations de service à offrir aux justiciables.

Ces deux tribunaux sont en cours de réalisation sur un terrain d’une superficie totale de l’ordre de 11.508,34 m2, dont une superficie couverte de 10.721,90 m2.

En cours de construction en rez-de-chaussée et deux étages, sur une superficie totale de 8.822,70m2, le nouveau tribunal de 1ère instance d’Essaouira compte quelque 69 unités administratives (bureaux), 4 Salles d’audiences, ainsi que d’autres dépendances.

S’agissant du tribunal de la Famille, il est en cours de réalisation en rez-de-chaussée et un étage, sur une superficie totale estimée à 1.899,20 m2, et compte, entre autres, 31 unités administratives (bureaux), 2 salles d’audiences ainsi que d’autres dépendances.

A cette occasion, le secrétaire général du ministère de la justice, Abdelilah Lahkim Bennani, accompagné notamment du gouverneur de la province, Adil El Maliki, des autorités judiciaires et locales, a visité lundi le chantier de mise en place de ces deux tribunaux pour s’informer de l’état d’avancement de leur réalisation.

« Ce chantier est à mi-chemin après que les gros travaux ont touché à leur fin », a confié à la MAP, M. Lahkim Bennani, faisant savoir que ces deux tribunaux sont en cours de construction en prenant en considération les spécificités intrinsèques de la région, et selon une architecture et des règles de construction qui tiennent compte de la nature du sol.

Cela a poussé le ministère de la justice, les architectes et le bureau d’études à redoubler d’efforts en termes d’études techniques et de faisabilité afin d’apporter toutes les solutions appropriées qui s’imposent, pour mettre en place des tribunaux modernes et en parfait respect de toutes les spécificités territoriales intrinsèques à la ville d’Essaouira, a-t-il expliqué.

Et de faire observer que la visite de ce chantier est l’occasion pour l’ensemble des intervenants d’émettre des remarques et des suggestions appropriées sur la manière selon laquelle doivent être aménagés les centres d’incarcération, les salles d’audiences, outre la répartition des bureaux.

Il s’agit d’un chantier ouvert, et toutes les remarques formulées sont importantes pour l’entreprise qui se charge de la construction, en attendant l’inauguration officielle de ces tribunaux selon les conditions les plus exigeantes en termes de sécurité, d’accueil et de confort aussi bien des justiciables que du personnel et responsables judiciaires, a-t-il conclu.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.