Musique – Kénitra sous le charme des rythmes endiablés du Flamenco-Jazz

share on:

La ville de Kénitra a vibré mercredi soir aux rythmes endiablés du flamenco-Jazz avec un spectacle haut en couleur interprété avec brio par le talentueux groupe espagnol La Bejazz.

Les mélomanes, venus nombreux au théâtre de la direction régionale de Kénitra dans le cadre de la 3ème Edition du Festival Flamenco Maroc, ont su apprécier le nouveau travail de la Bejazz, intitulé « Fuente de las Lágrimas ».

Initié conjointement par le réseau des Instituts Cervantes du Maroc, le ministère de la Culture et de la communication, le ministère de la Culture et des sports d’Espagne, et l’Ambassade d’Espagne à Rabat, ce concert a été une authentique et émouvante fusion entre la tradition de la musique espagnole représentée par le Flamenco et le Jazz dans ses multiples expressions.

Ce spectacle donne libre cours à un parfait dialogue musical entre le flamenco et le Jazz, un répertoire de création inspiré de deux styles musicaux, qui est personnifié par la combinaison des instruments de flamenco comme la guitare avec le saxophone ou encore la batterie.

De chanson en chanson, la Bejazz a su transporter l’assistance dans un périple magique au cœur de l’Andalousie, pour des moments uniques d’enchantement et d’évasion.

Selon le directeur de l’Institut Cervantes et coordinateur du réseau Cervantes au Maroc Javier Galván Guijo, le style du Flamenco représente toujours cette forme de communication parfaite, qui est impliquée dans la langue, la musique, les sentiments, la joie, les problèmes et l’amour d’un peuple.

Pour les organisateurs, ce groupe se veut à l’image d’une jeunesse européenne adepte d’ouverture, d’évasion et de modernité tout en préservant un patrimoine musical où sont comblées les affinités musicales les plus variées, notant que ce concert se veut avant tout une occasion de contribution au renforcement de l’animation de la vie culturelle de la ville de Kénitra.

Le groupe espagnol poursuivra son itinéraire avec un spectacle jeudi soir à l’Institut Cervantes de Casablanca et à Fès vendredi, pour boucler son périple marocain à Nador, où sa musique sera érigée comme une leçon pédagogique et un espace de participation pour les élèves de l’école espagnole de la ville de MarChica, IES Lope de Vega.

La Bejazz est un groupe musical sextet créé en 2008 à Séville, tournée vers le flamenco-jazz dans lequel la poésie, notamment celle de García Lorca, joue un rôle prédominant. Sa collaboration avec des artistes de flamenco de la statue de José Mercé, ainsi que sa participation à de prestigieux festivals tels que Musiques du Monde à Essaouira ou Outono Jazz à Porto, ont contribué à susciter l’intérêt pour cette formation ouverte et polyvalente.

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.