Voyager sans visas – Le passeport japonais classé 1er, le marocain 80ème parmi 190 pays

share on:

Le citoyen japonais peut aujourd’hui visiter 190 pays sans tracasseries de visa. Qu’en est-il du porteur du passeport vert marocain? C’est simple: le passeport marocain est classé 80ème et il permet de voyager sans visas dans 61 pays, selon un classement qui vient d’être établi par la société de conseil basée à Londres, Henley & Partners.

Le Top 5 en Afrique comprend les passeports des Seychelles au 25ème rang, de l’Île Maurice 31ème, de l’Afrique du Sud 52ème, du Botswana 63ème et de la Namibie 69ème.

Au niveau des pays du Moyen-Orient, Israël et les Emirats arabes unis occupent la 21ème position, suivis de la Turquie 51ème, du Koweit 55ème, du Qatar 60ème, et du Bahreïn 64ème.

Au niveau mondial, le Japon dispose du passeport le plus intéressant. Après avoir obtenu un accès sans visa au Myanmar (ex-Birmanie) ce mois-ci, les Japonais peuvent désormais voyager sans visas dans 190 pays à travers le monde devant les Singapouriens (189 destinations).

L’Allemagne, qui était au premier rang au début de l’année en cours, occupe désormais la 3ème place avec 188 destinations, à égalité avec la France et la Corée du Sud.

Les Etats-Unis et le Royaume-Uni, avec un accès sans visa ou un visa à l’arrivée pour 186 destinations, occupent la cinquième place alors que la Russie a chuté à la 47ème position, malgré un coup de pouce en septembre dernier lorsque le Taiwan a annoncé l’exemption de visa pour les ressortissants russes.

L’Etat des Emirats arabes unis a fait, pour sa part, le plus grand bond de la décennie en matière de liberté de voyage. Il est passé de la 62ème place en 2006 à la 21ème. Il vient également de signer un accord d’exemption de visa avec la Russie, qui devrait entrer en vigueur dans les prochains mois.

La Chine a récemment obtenu l’accès à Sainte-Lucie et au Myanmar. Elle occupe maintenant la 71ème place et a gagné 14 places depuis le début de 2017.

Dans ce classement, le Pakistan 104ème, la Somalie et la Syrie 105ème, l’Afghanistan et l’Irak 106ème ferment la marche.

Christian H. Kälin, président du groupe Henley & Partners, a estimé dans un communiqué que « les Etats peuvent obtenir des résultats extraordinaires lorsqu’ils travaillent main dans la main avec leurs pairs du monde entier pour créer un monde plus interconnecté et collaboratif ».

Article19.ma

share on:

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.