Un nouveau incident en plein Atlantique, cette fois-ci. La Marine royale marocaine a ouvert le feu sur un bateau transportant 50 migrants clandestins blessant un mineur de 16 ans, a-t-on appris ce mercredi.

La deuxième chaîne de télévision nationale 2M, citant des sources sécuritaires, a indiqué qu’il s’agissait de tirs de “semonces d’usage” et que “le jeune homme blessé à l’épaule” a été transféré vers un hôpital de la ville de Tanger.

Les migrants, tous des Marocains, semblent-ils, avaient quitté la zone côtière entre Larache et Assila.

Une source militaire a indiqué à l’agence de presse MAP, un Garde-côtes de la Marine Royale aurait engagé “une poursuite” au large de Larache pour intercepter une embarcation au comportement suspect.

La même source a ajouté qu’en dépit des tirs de semonce, l’embarcation a exécuté “des manœuvres hostiles de collision”, compromettant de manière significative la sécurité de l’équipe de la Marine Royale de contrôle mise à l’eau par le Garde-côtes, l’obligeant à tirer une cartouche avec une arme portative pour l’immobiliser ».

L’arraisonnement de l’embarcation a révélé la présence de 58 clandestins marocains dissimulés, dont un légèrement blessé à l’épaule droite.

Pour rappel, les Garde-côtes ont porté assistance, mardi et mercredi, à 15 embarcations pneumatiques en difficulté transportant 366 candidats à la migration clandestine, a souligné la source militaire, ajoutant que tous les passagers ont été ramenés sains et saufs au port de Ksar Sghir.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.