Après 15 ans de gouvernement libéral, les Québécois ont choisi un tournant nationaliste mais non-indépendantiste, en plébiscitant le parti «Coalition Avenir Québec», qui promet notamment une réduction du seuil d’immigration annuel de 20%.

Première élection à date fixe de la province francophone, l’élection générale québécoise du 1er octobre 2018 marque un tournant majeur dans le paysage politique local. En effet, après 15 ans de gouvernement libéral, les électeurs ont plébiscité la Coalition avenir Québec (CAQ), un parti nationaliste non-indépendantiste qui souhaite, entre autres, une réduction de 20% du nombre d’immigrants admis au Québec chaque année.

Lire plus…

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.