Au Maroc, Tafra a lancé à partir du 1er octobre au jeudi 1er novembre 2018, l’ELECTHON, un concours d’analyses statistiques ouvert à toutes et à tous.

TAFRA est un centre de recherche créé en 2014 à Rabat ayant un statut d’association qui entend participer à l’édification d’un système démocratique au Maroc, selon ses fondateurs.

Si la commune reste la collectivité territoriale la plus ancienne et la mieux connue des Marocains, on en compte 1503 pour plus de 30 000 conseillers communaux. Partant, difficile d’appréhender les dynamiques politiques et socio-économiques qui s’y jouent sans recourir à l’analyse de données statistiques.

Depuis 3 ans et de manière inédite, Tafra a collecté des données politiques et socio-économiques et les a codées, de façon à permettre leur examen croisé. Données électorales, recensement général de la population, pauvreté multidimensionnelle et développement local, toutes ces données ont été désagrégées à l’échelle communale ; une échelle qui permet un niveau et une variété d’analyses sans précédent pour les chercheurs et la société civile, selon un communiqué rendu public.

L’objectif du concours : expliquer, grâce à l’ensemble des données collectées, le taux de participation aux élections locales de 2015, sachant que celui-ci a varié entre 25% à Al Fida (arrondissement de Casablanca) et 93% à Tanourdi (près de Midelt).

Cette initiative vise un double objectif : promouvoir la culture du débat, fondé sur des données concrètes et tangibles, inspiré de l’analyse de données ; ainsi qu’améliorer la connaissance et la compréhension des dimensions socio-économiques du Maroc d’aujourd’hui.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.