Par Jaouad Mabrouki ***

J’entends souvent des propos du genre « j’ai vu une maudite femme nue, qu’elle soit maudite jusqu’à la fin des temps ».

Bien évidemment, ces expressions sont dites irrespectueusement devant des femmes et même devant des enfants ! En fait, ces expressions désignent des femmes habillées normalement, comme les hommes, sauf qu’apparemment elles devraient porter des vêtements très particuliers avec des formes très précises.

Comment peut-on alors comprendre ces insultes déclamées comme si la femme était une poupée, dont chaque courant idéologique tentait de lui imposer une façon de s’habiller ?

1- Les traditions sociales « est-ce que l’homme marocain n’est pas nu aussi? »

La tradition est un processus organique qui évolue avec le temps et porte des symboles historiques, culturels et tribaux. Par exemple, dans la tradition masculine ancienne, l’homme portait « razza » ou le turban, le chapeau traditionnel ou « tarbouche, taguiya », la djellaba, et il lui était impossible de sortir avec un pantalon moderne et une chemise manches courtes et sans « razza » ou « taguiya ». Il lui était même impossible de s’afficher ainsi devant ses enfants car il avait l’impression d’être « nu ».
Pourquoi donc acceptons-nous l’évolution vestimentaire masculine sans la rattacher à la religion comme on le fait maintenant pour la femme ?

2- L’intermédiaire des dirigeants de la religion entre Dieu et l’individu

Chaque religion a ses préceptes au sujet du vestimentaire, tout en sachant que la religion s’adresse directement au croyant qui reste ainsi libre d’observer ou non ces lois. Mais la fatale erreur des dirigeants de la religion, ont généralisé ces lois strictement individuelles au public entier et en les imposant essentiellement à la femme. De ce fait, ces dirigeants sont devenus à tort les intermédiaires entre Dieu et le croyant.

3- L’emprise de l’homme sur la religion en interprétant les écrits à son profit

Depuis l’ancien temps, l’homme s’occupe de gérer les affaires religieuses en éliminant expressément la femme, même dans les sujets purement féminins comme son vestimentaire par exemple. Ainsi nous trouvons une multitude de sortes de tenues vestimentaires de la femme, voire même dans une même religion chaque secte ou courant, selon son idéologie, impose à la femme une façon particulière de s’habiller.
Je me demande alors pourquoi toutes ces religions n’ont pas imposé aussi à l’homme de s’habiller d’une façon précise et considérer un homme « nu ou motabaréje » s’il habille différemment?
Dans ce cas là, ne serait-ce pas le rôle des femmes de gérer les affaires religieuses ?

4- L’irrespect vis-à-vis de la femme et de son Dieu

Je constate également que dans toutes les religions et pour la plupart à des époques antérieures, les hommes dirigeants la religion ont abusé de la femme en la considérant comme un être imparfait, qui par conséquent ne peut être l’égale de l’homme. Elle a ainsi vu tous ses droits bafoués, avec la permission de la punir et de la châtier en guise de correction et de la répudier si besoin était.
Je me demande alors si l’origine de ces lois contre la femme est véritablement religieuse ? Vous allez probablement rétorquer que je n’ai rien compris du sens de ces lois, et que la religion enseigne le respect de la femme, ce à quoi je répondrais « Soyez ce que vous dites ! »

Si toutes ces religions évoquent un Dieu équitable aimant de façon égale l’homme et la femme, pourquoi entendons-nous malgré cela des insultes à l’encontre de la femme habillée normalement ? N’est-ce-pas là finalement un manque de respect envers leur Dieu ?

5- Absence du concept de respect dans l’éducation religieuse et sociale marocaine

Dans notre société, le concept de respect est totalement absent et chacun se mêle des affaires des autres. Le respect est pourtant l’essentiel des enseignements religieux, sociaux et humains. Le principal dans toute foi est que l’individu respecte l’autre sans aucun jugement !

Sans respect il est impossible de construire des relations saines dans un climat de coexistence, même dans une seule religion !

*** Docteur Jaouad MABROUKI, Expert en psychanalyse de la société marocaine et arabe

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.