Ahmed Raissouni, le célèbre prédicateur religieux et vice-président de l’Union des oulémas sunnites milite activement, ces derniers jours, contre l’avortement et la liberté d’user de son corps.

Lors d’une conférence organisée par le Centre marocain d’études contemporaines (CMERC), tenue à Rabat, Raissouni a déclaré que l’avortement servait « un projet de société secret qui veut banaliser l’adultère et anéantir la civilisation humaine », rapporte le site arabophone Alyaoum24.

Il évoque le volet religieux et assure que toutes les doctrines de l’islam condamnent l’avortement. Il va même jusqu’à qualifier les femmes qui avortent de « tueuses » qui doivent être jugées pour « leurs crimes ».

Pour rappel, après une polémique et un débat houleux autour de la question de l’avortement, Mohammed VI avait demandé, le 16 mars dernier, aux ministres de la Justice et des Affaires islamiques ainsi qu’au président du Conseil national des droits de l’homme (CNDH) de lui soumettre des propositions législatives sur l’avortement « dans un délai maximum d’un mois ».

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.