VOICI LES DERNIÈRES NOUVELLES:

  Le déficit extérieur ramené à 6% du PIB en 2014 : Le solde des opérations courantes a accusé un déficit de 53.1 milliards de DH en 2014, contre 66.2 milliards un an auparavant. La stagnation des importations et l’amélioration des exportations et des transferts des MRE y ont contribué…

▪  Le Maroc enregistre son plus faible taux de croissance depuis 2000 : Le PIB n’a progressé que de 2.2% en 2014. Pour le troisième trimestre, le taux a été révisé à la baisse suite aux corrections apportées à la production des industries extractives….

▪  Ces banques qui abandonnent la course aux dépôts à terme : L’encours des DAT de CIH Bank, Crédit du Maroc, BMCI et Société Générale baisse de plus de 10% en 2014. La raison en est la possibilité de refinancement à moindre coût suite à l’abaissement du taux directeur…

▪  On est encore très loin des objectifs de production de logements : Aucune des prévisions fixées par le ministre de l’habitat en début de mandat n’a pu être atteinte entre 2012 et 2014. 100 000 logements sociaux et 20 300 habitats pour la classe moyenne manquent à l’appel pour pouvoir satisfaire la demande exprimée sur les dernières années…

▪  La nouvelle loi sur la VEFA menace le logement social : Le nouveau cadre devrait frapper de nullité absolu toute vente sur plan non conforme à la réglementation. Mais il est inapplicable au logement social du fait d’un formalisme et des cautions lourdes. Des dispositions qui pourraient mettre un frein aux transactions du segment…

▪  3.73 milliards de DH de taxes non recouvrées à Casablanca : Malgré un excédent net de 71 MDH en 2014, les comptes administratifs de la Commune urbaine ne sont pas si reluisants…

▪  Sociétés cotées, 19.8 milliards de DH de dividendes servis cette année : Les sociétés cotées en bourse devraient distribuer des dividendes s’élevant à 19.8 milliards de DH au titre de l’exercice 2014…

▪  Résultats 2014, les sociétés cotées déçoivent encore : Elles n’ont pas toutes su profiter de l’amélioration de la conjoncture nationale. L’activité ressort en quasi-stagnation à 283.6 milliards de DH. Les déficits de la Samir et d’Alliances ont plongé le résultat net global de 12.8% à 22.6 milliards de DH…

▪  Colorado, une année 2014 en demi-teinte : Un chiffre d’affaires en baisse de 1.3%. le groupe parie sur l’émergence de nouveaux segments d’activité….

▪  Automobile, les écosystèmes se mettent en place : Les premiers à avoir démarré sont ceux liés au câblage, emboutissage, systèmes d’intérieur et batteries. Ils représentent à eux seuls la moitié des exportations du secteur …

▪  Pétrole et immobilier plombent les bénéfices de la cote : Ils reculent de 12% à 22.5 milliards de DH. La baisse la plus importante sur les dix dernières années. Les entreprises verseront 19.8 milliards de DH de dividendes en retrait de 5.4%…

▪  Bourse, 2014, une année à oublier : Fortunes diverses pour les grands secteurs. Les banques et Maroc Telecom génèrent 2/3 des bénéfices du marché…

▪  Addoha, désendettement enclenché : Les performances financières du Groupe Addoha sont, sans surprise en berne. Le chiffre d’affaires enregistre une baisse de 22% par rapport à 2013…

▪  Population marocaine, ce qu’il faut retenir du recensement de 2014 : Le dernier recensement mené sous la férule du HCP montre que la population légale du Maroc est de 33.8 millions de personnes ( à septembre 2014)…

▪  Sociétés cotées, la conjoncture prend le dessus : Arrivée au terme de cette campagne de publication des résultats. La masse bénéficiaire ressort baissière de 12.8%….

▪  Le Trésor a remplacé d’anciens bons : La Direction du trésor et des finances extérieures a procédé à une opération d’échange de titres de bons du Trésor par appel d’offres. L’opération a porté sur les lignes ayant pour échéance le 2 mai 2015 (maturité de 10 ans avec un gisement de 3496.6 MDH)… (Les Eco)

▪  Le brut rechute à l‘ouverture : Les cours du pétrole sont retombés jeudi à l’ouverture sur le New York mercantile Exchange (Nymex)…

▪  La cacao, le sucre et le café se stabilisent : Les matières premières alimentaires se sont stabilisées dans un marché calme avant les fêtes de Pâques, après avoir commencé la semaine sous la pression de bonnes conditions climatiques et, pour le sucre et le café, de la faiblesse du réal.

Article19.ma

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.